Belgique Bourses

Bourses pour Africains ARES Master en aquaculture en Belgique

Données sur la bourse :

  • Année de la bourse : 2021
  • Pays : Belgique
  • Organisme : Université de Liège, Université de Namur
  • Niveau d’étude : Master
  • Spécialité de la bourse : Aquaculture
  • Montant de la Bourse : Près de 15.000 €
  • Date limite pour Postuler : 5 février 2021

Organisme d’accueil :

  • Nom de la bourse : Bourses d’études ARES Master en aquaculture
  • Organisme : Université de Liège, Université de Namur

 

Description de la bourse :

Le développement mondial de l’aquaculture couvre un large éventail de modes de production.

Depuis la mise en œuvre de multiples formes de technologies simples appropriées aux PED, jusqu’aux biotechnologies les plus sophistiquées dans les pays industrialisés.

En vue d’assurer la pérennité de cet important secteur économique dans les PED, une gestion optimisée des milieux aquatiques est nécessaire.

Celle-ci passe par une meilleure gestion de la qualité des milieux aquatiques et des stocks naturels de poissons.

En vue de répondre à cette problématique, ce master de spécialisation d’une durée d’un an, abordera les multiples aspects tant théoriques que pratiques de ces deux disciplines complémentaires en plein essor.

Organisé en 2 filières parallèles à partir du second quadrimestre, il permettra soit une formation scientifique de haut niveau dans le domaine des sciences de l’aquaculture et des ressources aquatiques vivantes, soit une formation plus professionnalisante dans le domaine de la gestion des systèmes de production aquacole et des ressources aquatiques.

Groupe Cible :

Pour tous les groupes.

Comment Postuler :

Postuler à une bourse de l’ARES est totalement gratuit. L’ARES ne porte aucun frais en compte à quelque étape du processus de candidature ou de sélection que ce soit.

Comment introduire un dossier de bourse ?

Attention, la procédure de candidature se fait désormais en ligne via la plateforme GIRAF :

  • vous devez d’abord vous créer un compte sur la plateforme GIRAF via ce lien. Ce compte sera ensuite validé (délai de quelques heures à quelques jours) par l’ARES et vous recevrez un mail de confirmation pour vous créer un mot de passe et vous connecter.
  • une fois que votre compte a été validé, vous pouvez accéder au formulaire de candidature via l’onglet Appels concurrentiels de votre profil GIRAF. Attention, vous ne devez cliquer qu’une seule fois sur le bouton « Entamer une candidature. Cours et stages de spécialisation ». Vous retrouverez ensuite votre formulaire quoiqu’il arrive dans le tableau Mes tâches de ce même onglet Appels concurrentiels.
  • vous pouvez compléter votre formulaire en plusieurs fois, tant que vous utilisez l’option « Enregistrer en brouillon ». Vous retrouverez à chaque fois votre formulaire dans le tableau Mes tâches de l’onglet Appels concurrentiels dans GIRAF. À partir du moment où vous cliquez sur « Soumettre ma candidature », votre dossier est transmis à l’ARES et vous ne pouvez plus le modifier. Vous pouvez encore le consulter dans le tableau Mes dossiers soumis.

Veuillez porter attention aux éléments suivants

  • aucun dossier papier ne sera accepté, la procédure se déroule désormais intégralement en ligne.
  • seuls seront pris en considération les dossiers de candidature complétés dans la langue dans laquelle est dispensée la formation ;
  • aucun complément de dossier transmis ultérieurement ne sera pris en considération ;
  • tous·tes les candidat·es retenu·es et de réserve recevront un courrier électronique à l’issue des sélections (juin 2021). Les candidat·es non retenu·es recevront un courrier électronique pour la fin du mois de juin 2021 au plus tard ;
  • aucun suivi ne sera accordé aux dossiers qui ne respectent pas les critères de recevabilité clairement mentionnés sur le site (diplôme certifié conforme, âge, expérience professionnelle,…).Pour que sa demande soit recevable, il faut que la/le candidat·e :
    1. Soit originaire d’un pays en développement. Pour être éligibles, les candidat·es doivent résider et travailler dans leur pays au moment de l’introduction du dossier ;
    2. Seuls les ressortissant·es des pays suivants sont autorisé·es à postuler aux bourses de l’ARES : Bénin, Bolivie, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Cuba, Équateur, Éthiopie (uniquement pour les formations en anglais), Haïti, Madagascar, Maroc, Niger, Pérou, Philippines, RD Congo, Rwanda, Sénégal, Vietnam ;
    3. Soit âgé·e de moins de 40 ans pour les cours, et de moins de 45 ans pour les stages, et ce au moment du début de la formation ;
    4. Soit porteur·teuse d’un diplôme comparable à un diplôme de 2e cycle de l’enseignement universitaire belge. Toutefois, pour certaines formations, des exigences différentes peuvent être énoncées, qui seront alors précisées ci-après ;
    5. Témoigne d’une occupation professionnelle pertinente dans un pays en développement d’au moins deux ans après la fin de son deuxième cycle universitaire, ou de trois ans après la fin de ses études lorsque la/le candidat·e est détenteur·trice d’un diplôme de 3e cycle délivré par une université d’un pays industrialisé ;
    6. Ait une bonne connaissance du français écrit et parlé. Pour les formations organisées dans une autre langue, il y a lieu d’avoir une bonne connaissance de la langue du cours, écrite et parlée. On demandera en outre à la/au candidat·e de s’engager à apprendre le français en vue de pouvoir participer à la vie quotidienne en Belgique ;
    7. Postule pour une seule formation.

    Aucun suivi ne sera accordé aux dossiers qui :

    • sont incomplets ;
    • sont envoyés par courrier postal, par e-mail ou par fax ;
    • ou sont soumis dans GIRAF en dehors des délais ;
    • ne sont pas complétés dans la langue dans laquelle est dispensée la formation ;
    • ne sont pas accompagnés des pièces à joindre obligatoirement (copie certifiée conforme du diplôme, etc.) ;
    • ou ne respectent pas l’un des critères de conformité clairement mentionnés dans le formulaire (copie du diplôme certifiée conforme, âge, expérience professionnelle, etc.).

      Autres Information :

      Diplôme de 2e cycle universitaire dans les domaines des sciences biologiques, biochimiques, agronomiques ou vétérinaires ou niveau de formation jugé comparable et valorisé pour au moins 300 crédits par le Jury du Master.

      En fonction du cursus de l’étudiant, inscription si nécessaire à certains cours des programmes de master offerts par les 2 institutions partenaires pour un total de 15 crédits maximum.

Laisser un commentaire